J 'ai"meuh" la "lait"cture 2

Bienvenue sur mon blog

31 mars, 2010

Edward aux mains d’argent

Classé dans : Amour,Fantastique,Films,Tim Burton — livremania @ 13:16

edwardauxmainsdargentdvd.jpg

Résumé

Edward aux mains d’argent n’est pas un garçon ordinaire. Création d’un inventeur, il a reçu un coeur pour aimer, un cerveau pour comprendre. Mais son concepteur est mort avant d’avoir pu terminer son oeuvre et Edward se retrouve avec des lames de métal et des instruments tranchants en guise de doigts.

Avis

Mêlant humour et poésie, fantastique et drame, Tim Burton nous dresse un conte enchanteur sur l’intolérance des gens. Deuxième film de Johnny Depp, l’acteur y incarne Edward, un jeune homme pas comme les autres et qui forcément, au début, fait peur. Malgré son apparence (teint blafard, cicatrice, des ciseaux à la place des mains… bref un personnage à la Frankenstein), le spectateur ne peut que s’attacher à ce personnage si surprenant de pureté.
La petite ville de Suburbia accueille cet étrange jeune homme qui rencontrera Kim, qui, comme nous, en aura peur et qui, comme nous aussi, apprendra à l’aimer.
Tim Burton nous propose ici un merveilleux conte de noël où petits et grands apprendront la tolérance, à avoir un autre regard sur ce qui est différent, et tout cela dans des décors fantastique, féérique, magique mais quelque peu angoissant.
Le passage le plus beau à mon avis : la scène où Kim (Winon Ryder) danse sous la neige…

Image de prévisualisation YouTube

30 mars, 2010

Elvis et moi (Priscilla Beaulieu Presley)

Classé dans : (Auto)biographie,Amour,Livres étrangers — livremania @ 19:18

elvispriscilla2934.jpg

Résumé

Priscilla raconte ses quatorze années avec le King : leur rencontre en Allemagne quand elle avait 14 ans, son émerveillement quand il lui fait découvrir Las Vegas et sa propriété de Graceland, les nuits passées à faire de la musique avec la bande qui, jamais, ne quittait l’idole, son étrange apprentissage sexuel, le mariage rêvé, la naissance de la petite Lisa Marie… Entre une Lolita et le monstre du rock, l’histoire d’un amour hors du commun.

« Il m’a tout appris : comment m’habiller,
comment marcher,
comment me maquiller et me coiffer,
comment me tenir en public,
comment lui donner de l’amour.
Au fil des années, il était devenu mon père,
mon mari et presque un dieu. »

Avis

Maman m’a passé ce livre car je suis en plein dans ma période Rock’N'Roll ^^.
Priscilla raconte dans ce live son histoire avec le King avec une grande simplicité. Le style est limpide, franc. On rentre tout de suite dans l’histoire. Je l’ai lu en un jour et je ne regrette vraiment pas de l’avoir lu…
Franchement, je ne voyais pas Elvis comme ça…  J’ai vraiment fondu pour ce chanteur (je suis très impressionnable, je sais, et très romantique aussi). J’ai découvert Elvis Presley avec un autre regard… Pas simplement le King, mais l’homme, le mari, le père, l’enfant qu’il était resté…

 

Cliquez ici pour voir Elvis , le père, et Lisa-Marie, la fille, chanter ensemble dans un superbe montage In the ghetto (puisque le King nous avait déjà quitté) : un grand moment d’émotion

29 mars, 2010

Petits dessins en vrac

Classé dans : Dessin — livremania @ 16:21

Pour voir mes autres dessins, cliquez ici
La mariée ne sait plus que faire…

imgp1552.jpg

 

imgp1563.jpg

 

 

Le chapelier fou ne ressemble hélas pas à Johnny Depp…

imgp1554.jpg

 

 

Cléopâtre est sous les étoiles ^^

imgp1557.jpg

Un bad boy des années 50 qui devrait normalement ressembler à Johnny Depp dans Cry Baby. Il fait plus penser à David Bowie mais bon…

imgp1560.jpg

 

 

Le lien maléfique (Anne Rice)

Classé dans : Fantastique,Horreur,Livres étrangers — livremania @ 15:46

97822650796491.jpg

Résumé

Sous le porche d’une vieille demeure à l’abandon de la Nouvelle-Orléans, une femme frêle et muette se balance dans un rocking-chair : Deirdre Meyfair est devenue folle depuis qu’on lui a retiré, à la naissance, sa fille Rowan pour l’envoyer vivre à San Francisco.
Et derrière la grille du jardin, un homme, Aaron Lighter, surveille inlassablement Deirdre, comme d’autres avant lui, pendant des siècles, ont secrètement surveillé la famille Mayfair. Car ils savent que, de génération en génération, les femmes du clan se transmettent leurs maléfiques pouvoirs et que la terrifiante et fabuleuse histoire de cette lignée de sorcières ne fait que commencer.

Avis

Merci à Deborah pour m’avoir passé ce livre. J’ai commencé par les chroniques des Vampire (Entretien avec un vampire, Lestat le vampire, La reine des damnés, le voleur de corps) et me voilà partie pour la saga des sorcières Mayfair.
Pourquoi cette fin ? Pardon, je m’égare.
L’écriture d’Anne Rice est toujours aussi fluide, aussi magique. Je me suis retrouvée à la Nouvelle Orléans avec une autre atmosphère, toute aussi mystérieuse et maléfique. Franchement, les descriptions sont superbes.
Je me suis un peu perdue avec les Mayfair. Mais bon, ce n’est qu’un petit défaut. Il y aurait du y avoir un arbre généalogique. Il y a aussi certains passages à passer (du mojns que j’ai passé, car ça devenait un peu trop hot)
Et comme d’habitude, j’ai préféré le méchant au gentil. Ainsi, Michael est passé à la trappe (je ne le supporte pas, il est trop… gentil) pour laisser place à Lasher. Ah, Lasher…
L’horreur est très présent dans ce livre, comme lorsque Michael prend les têtes dans les bocaux ou quand Lasher prend le corps du bébé de Rowan…
On reste vraiment sur la fin dans ce livre emoticone Qu’est-ce qui se passe après ? Rrrrrr

Bref, un roman à lire si on aime bien les sorcières, le style d’Anne Rice… mais je vous aurais prévenu ^^

28 mars, 2010

Le Docteur fait la grimace

Classé dans : Dessin — livremania @ 12:04

Louise, la meilleure amie de Mélanie, dessine très très bien. Dernièrement, elle est tombée (aïe !) sur le Docteur Who et a fait son portrait.

Voilà donc le Docteur (David Tennant) vu par Louise :

aaah.jpg

123456
 

Conversation-Evasion |
Morganedoc |
lane8joe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tournai la Page
| maud99
| les abeilles