J 'ai"meuh" la "lait"cture 2

Bienvenue sur mon blog

17 mars, 2010

Saint Pierre

Classé dans : Pastorale,Vidéos — livremania @ 15:13

En début d’année scolaire, j’ai donné un petit coup de mains en faisant ces vidéos pour maman et Mélanie, afin d’illustrer leur cours de KT sur la vie de Saint Pierre, au collège Fénelon de Dunkerque. Les élèves de 6ème ont été fort intéressé de savoir la vie des premiers chrétiens et donc le début du christianisme.Ils ont confectionnés à partir de ces vidéos une affiche sur la vie de Saint Pierre et des premiers chrétiens. Cette affiche sera visible lors de la porte ouverte à la chapelle du collège samedi prochain. Je mettrai donc une photo de leur travail dans peu de temps.

Qu’en pensez-vous ?

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Mélanie, étant passionnée de latin, a voulu partager cette passion avec son groupe en leur faisant découvrir le monde romain au temps de Néron, des premiers chrétiens.

Ces vidéos ont été réalisé à partir des films Quo Vadis ? et La plus grande histoire jamais contée.

 

Voici l’affiche réalisé par les 6ème du groupe de Mélanie et maman :

imgp1534.jpg

imgp1535.jpgimgp1536.jpg

 

 

In the ghetto (Elvis Presley)

Classé dans : Anglais,Bac,Chansons — livremania @ 13:55

Paroles + traduction

As the snow flies (Alors que la neige tombe)
On a cold and gray
Chicago mornin’ (Par une froide et grisâtre matinée à Chicago)
A poor little baby child is born (Un pauvre petit bébé est né)
In the ghetto (Dans le ghetto)
And his mama cries (Et sa maman pleure)
’cause if there’s one thing (Car s’il y a une seule chose)
that she don’t need (qu’elle n’a pas besoin)
it’s another hungry mouth to feed (C’est une autre bouche affamée à nourrir)
In the ghetto (Dans le ghetto)

People, don’t you understand (Vous autre ne comprenez-vous pas ?)
the child needs a helping hand (L’enfant a besoin de l’aide)
or he’ll grow to be (ou il deviendra)
an angry young man some day  (un jeune homme plein de rancoeur)
Take a look at you and me, (Regardez vous et moi)
are we too blind to see, (sommes-trop aveugles pour voir ?)
do we simply
turn our heads (ne faisons-nous que nous détourner)
and look the other
way (pour regarder de l’autre coté ?)

Well the world turns (Et les années passent)
and a hungry little boy with a runny nose (et le petit garçon au nez qui coule)
plays in the street as the cold
wind blows (joue dans la rue alors que le vent glacial souffle)
In the ghetto (Dans le ghetto)

And his hunger burns (Et sa faim le tenaille)
so he starts to roam the streets at
night (et il commence à trainer dans la rue la nuit)
and he learns how to steal (Et il apprend comment voler)
and he learns how to fight (Et il apprend comment se battre)
In the ghetto (Dans le ghetto)

Then one night in desperation (Puis un soir, empli de désespoir)
a young man breaks away (le jeune home s’échappe)
He buys a
gun, steals a car, (Il achète un pistolet, vole une voiture)
tries to run, but he don’t get
far (essaie de s’enfuir mais il ne va pas bien loin)
And his mama cries (Et sa maman pleure)
As a crowd gathers ’round (Alors que les badauds s’attroupent autour)
an angry young man
face
down (d’un jeune homme, face contre terre)
on the street with a gun in his hand (sur la rue avec un pistolet à la main)
In the ghetto (Dans la ghetto)

As her young man dies, (Alors que son jeune homme meurt)
on a cold and gray Chicago mornin’, (par une froide et grisâtre matinée de Chicago)
another little baby child is born (Un autre bébé meurt)
In the ghetto (Dans le ghetto)

Image de prévisualisation YouTube 

 Avis

J’ai étudié cette chanson dans le cadre d’un cours d’anglais (de terminale STG) qui avait pour thème « Civil Rights Movement« . Je ne connaissais pas cette chanson (malgré que ma maman est fan d’Elvis) et franchement, je ne regrette pas de la connaitre maintenant (mieux vaut tard que jamais)… On l’a étudié pendant quelques cours pour en savoir un peu plus sur la vie dans les ghettos, pour le bac…
J’ai vraiment été touché par cette chanson. Elvis mange un peu ses mots, on a eu du mal à le comprendre ^^. J’aime beaucoup la version avec sa fille (je la montre demain en classe) qui me touche encore plus. Ca me prend tout simplement aux « tripes
« . Je trouve que leurs voix (en parfaite synchronisation) s’accordent très bien et laissent passer encore plus d’émotions dans ce texte…

Analyse (en anglais)

- This is the story of a baby who was born in the ghetto. He became an angry young man who needed help. This little boy was playing in streets where he learns how to fight and steal. Later, as a young man, he was desperate and, as a result, he bought a gun and died.
- His mama is crying because she doesn’t have enough money to feed a new mouth.
- If we don’t give him a hand, he’ll be angry.
Unless we help him, he’ll become a robber.
It’s our duty to help him otherwise he’ll become a robber.
- The singer wants us to help in the ghetto.
He persuades us to give them a hand.
He makes us open our eyes / be aware of this problem.
- He’s so angry that he learns how to fight.
He’s hungry. As a result, he is ready to do anything to get food.

12 mars, 2010

Le Grand livre de Béatrix Potter

Classé dans : Classiques,Jeunesse,Livres étrangers — livremania @ 12:25

284892.jpg

Résumé

En passant par Pierre Lapin et Sophie Canetan, toutes les histoires de Béatrix Potter (23 contes)…

Avis

Etant encore enfant dans l’âme, mes parents m’ont offert ce livre (pour mes 16 ans)… On venait de voir le film « Béatrix Potter » et j’avais adoré… En plus, je suis une grande fan des lapins (je fais collection de ces petits animaux ^^).
Donc, j’ai lu ce livre avec une grande attention. Le temps de le lire, je suis redevenu une petite fille. Vraiment, vraiment géniale. Béatrix Potter était vraiment très douée… Les dessins sont magnifiques, les histoires prenantes… A part quelques histoires (celle des cochons par exemple), je ne me suis pas ennuyée…
Les histoires sont de vrais enchantements. Un livre à lire, à relire pour redevenir le temps de quelques pages des enfants réveurs…

 

Pour mes 17 ans, Mélanie (connu sur la toile sous Lefildariane) m’a offert une figurine de Benjamin Lapin, le cousin de Pierre Lapin… Le voici :

imgp1077.jpg

Witness

Classé dans : Amour,Films,Policier — livremania @ 9:57

witness.jpg

Résumé

Quand une jeune femme amish et son fils sont pris au piège à cause du meurtre d’un agent secret des stups, la seule chance pour les sauver est un flic de Philadelphie : John Book.

Avis

Encore une fois un film que je ne voulais pas voir mais que j’ai adoré ! Harrison Ford est magnifique dans ce film, un peu ridicule parfois, mais magnifique… L’acteur qui joue le petit amish est génial dans ce film. On entre vraiment dans le film, on ne peut plus détacher ses yeux de l’écran. L’histoire d’amour est prenante, l’action reste là pendant tout le film. Bref, un peu de tout juste bien dosé. G é n i a l !
Et puis, je trouve que c’est un crime de faire des fins comme ça… Ca ne devrait pas exister !!! Franchement, j’étais dégoutée… Enfin bon, on ne peut pas ré-écrire le film ^^
Bon, je vous laisse découvrir le bande-annonce !

Image de prévisualisation YouTube

Le secret de Térabithia (Katherine Parteson)

Classé dans : Fantastique,Films,Jeunesse,Livres étrangers — livremania @ 9:43

9782013225854fs.gif

Résumé

Jess a une dizaine d’années, et vit dans une petite ville entouré de ses quatre soeurs, dont la plus jeune, May Belle, est quasiment à sa charge. Le père, travaillant à Washington, voit peu ses enfants, et la mère est débordée par une vie familiale intense. Jess est plutôt malingre, mais il a un rêve, devenir le plus grand sprinter du collège. A la rentrée des classes, une nouvelle élève, Leslie, le bat à la course. Plutôt que d’en ressentir de la colère, Jess est intrigué par cette fille pas comme les autres, qui semble ne pas craindre les plus grands, et assume sa marginalité. Très vite, ils deviennent amis, et s’inventent un royaume imaginaire dans la forêt, le royaume de Terabithia, dont ils sont le roi et la reine…

Avis

Comme à ma mauvaise habitude, j’ai vu le film avant de lire le livre… J’étais vraiment pris dedans… L’histoire d’amitié qui se tisse tout au long du film me touchait énormément… J’ai même pleuré à la fin (j’ai un coeur d’artichaut, je sais.. ^^). Comme j’avais adoré le film, je me suis précipitée sur le livre. Je l’ai littéralement dévorée… Très simple à lire, l’écriture peut séduire beaucoup d’enfants. Tous les thèmes sont abordés avec finesse et exploités à fond. Bref, un roman que je conseille vivement.
Ce livre a été écrit par une maman pour aider son fils à surmonter la mort d’un ami proche. Franchement, la fin est… les larmes montent toutes seules… (je n’ai cependant pas pleuré en lisant le livre, car je savais déjà ^^)

Image de prévisualisation YouTube

1...3738394041
 

Conversation-Evasion |
Morganedoc |
lane8joe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tournai la Page
| maud99
| les abeilles